Faire sa propre domotique pour pas cher #2 : Parler à sa maison

Par  | Le  | 6 Commentaires
Gaming room

Vous avez été très nombreux à vous intéresser au premier article dédié à la domotique sur Paduction mais nombreux aussi à me poser de nombreuses questions sur la suite du programme :)
Maintenant que nous avons mis en place la base de notre domotique, il est temps de passer à l’étape supérieure ;)

Quoi de plus jouissif que de pouvoir directement s’adresser à sa maison et surtout qu’elle vous réponde. Avant de se lancer, sachez que cette configuration n’est évidemment pas la seule et peut-être pas la meilleure. Vous devez avoir fait le premier tutorial avant de vous lancer dans celui-ci.

Comment ?

Beaucoup d’entre vous m’ont posé des questions sur Homekit et Homebridge très en vogue en ce moment (nous y reviendrons dans un autre article je pense). C’est une de ces solutions réellement confortables mais que je l’ai volontairement écartée du projet pour deux raisons importantes :

  • La communication de l’extérieur du réseau local n’est pas (encore) possible 
  • Les appareils du réseau doivent être exclusivement Apple. Loin de moi l’idée de cracher sur Apple, mais je n’exclus pas de changer d’environnement à l’avenir, autant partir sur un système ouvert à tous les OS. Il se peut également qu’Apple assouplisse un peu sa politique, rien m’empêchera d’y revenir. 
  • Homebridge est encore un peu chaud à faire tourner, et mon but étant de partager avec vous une solution reproductible facilement.

Le but du jeu sera de communiquer via SMS (ou oral avec Siri par exemple) avec notre installation. Et quand je dis communiquer, c’est poser une question et attendre une réponse comme par exemple :

  • Moi : “Active l’alarme” 
  • Maison : “Ok, l’alarme est activée mon grand, tu peux te barrer tranquille”  

Nul besoin d’avoir un réseau 3G / 4G pour récupérer les informations de votre installation. Il suffit d’avoir le strict minimum pour faire passer un SMS (connexion EDGE). 

Nous allons donner un petit nom à notre maison car elle aura son propre numéro de téléphone. Pour ma part, j’ai choisi d’appeler ma maison “Michel”. Je vous invite à cogiter sur le prénom en attendant la suite.

Le coût total de l’opération s’élève à seulement 30€ !

Il va falloir équiper notre unité centrale pour qu’elle puisse nous parler via SMS. L’évidence m’a rapproché de la solution la moins onéreuse : Le dongle GPRS USB.
Nous sommes sur un environnement Linux, il ne faut pas l’oublier. Installer ou compiler un driver ne me fait pas particulièrement rêver :) 

De fait, j’ai opté pour la facilité en choisissant le dongle HUAWEI E220 qui se trouve sur Michaël eBay à moins de 20€. Les drivers sont déjà présent sur la distribution Jeedom, il suffira de brancher le dongle sur le Raspberry Pi pour qu’il soit fonctionnel.

Il vous faudra tout de même un abonnement téléphonique car sans carte SIM, cela ne peut pas marcher évidemment.
Je ne serais que trop vous conseiller Free, même si leur débit est aussi stable qu’un flanc sur le dos d’un pur-sang arabe, leur forfait reste le moins cher du marché.
Si vous êtes propriétaire d’une ligne free, cela ne vous coûtera rien (0€ pour les abonnés Free) sinon 2€ par mois. Seul les frais d’envoi de la carte vous seront facturées dix euros.

Bref, communiquer avec votre maison ne vous coûtera que 30€, pas mal non ?
Il n’y a plus qu’à brancher et configurer Jeedom, voyons ça ensemble. 

Configuration de Jeedom

Connectez-vous à votre interface Jeedom et dirigez-vous sur le store pour télécharger le plugin « SMS« .  Branchez votre dongle sur un des ports USB du Raspberry Pi de votre choix et modifiez la configuration de votre plugin (Plugins / Communication / SMS) : 

Le champ « port SMS » correspond au port USB sur lequel vous avez inséré votre dongle (muni de sa carte SIM). Laissez toute les valeurs par défaut excepté le code PIN qui correspond à celui de votre fournisseur téléphonique (pour FREE c’est 1234, Bouygues 0000,…).  N’oubliez pas de sauvegarder.

Créer ensuite une nouvelle entité que l’on appellera « SMS » en cliquant sur « ajouter » dans le menu principal de SMS :

La dernière ligne est primordiale avec le ou les numéros autorisés à communiquer avec Jeedom, c’est à dire votre numéro perso. Vous pouvez très bien ajouter les numéros de votre entourage pour qu’il soit eux même avertis en cas d’intrusion. 

Appuyez sur le bouton « tester » de la dernière ligne pour savoir si tout est bien configuré (la ligne avec le numéro de téléphone). Vous devriez recevoir un SMS de votre Raspberry, si ce n’est pas le cas, vérifier bien que vous avez sélectionné le bon port sur lequel se trouve votre dongle.

Les interactions permettent de communiquer intelligemment avec votre installation

Maintenant que vous avez bien reçu un SMS, n’oubliez pas de créer une fiche de contact au sein de votre téléphone afin de donner un peu de personnalité à votre domotique ;)

La communication étant établie, nous allons réaliser des « interactions » dans l’interface de Jeedom pour que ce dernier puisse réagir et répondre à nos textos.

Nous avons précédemment paramétré notre alarme silencieuse. Cependant, il faut à chaque fois retourner dans l’interface pour l’activer ou la désactiver, bref c’est assez pénible à la longue.
Nous allons apprendre à « Michel » (ma domotique) à activer l’alarme. C’est la meilleure façon d’apprendre le concept d’interactions de Jeedom.

Interactions

Allez dans le menu « interactions » et dans le sous menu « gestion » faites « ajouter ». Créer une interaction « Activer l’alarme ».

Afin de ne pas vous embrouillez, nous allons faire au plus simple. Remplissez les champs comme ci-dessus. Le plus important étant « demande » qui correspond à ce que vous allez envoyer par SMS à Jeedom. J’ai pour ma part mis « activer alarme ». « Réponse » sera la phrase envoyée par Jeedom si il vous a correctement compris l’interaction.

Autre point important, il vous faudra taper à la main dans le premier champ de la section Action le mot « scenario » afin d’accéder aux différents scénarios sur le champ suivant (je pense que ce sera amélioré dans une version ultérieure de Jeedom).
Sélectionnez dans le champ suivant votre scénario d’alarme avec l’action « activer ». Enregistrer votre scénario et faites la même chose pour désactiver votre alarme. Seuls les champs « Demande » (désactiver alarme) et « action » (Désactiver) changeront pour cette interaction, qui vous l’aurez compris, arrêtera notre alarme.

Ouf, ça y est. Nous pouvons contrôler l’alarme silencieuse de notre téléphone.

Toutefois, il va nous rester encore une petite chose pour être au top. Dans le précédent tutorial, Jeedom nous envoyait par mail une alerte dès que le détecteur de présence captait quelqu’un. Maintenant que nous avons la possibilité de communiquer par SMS, nous allons simplement rediriger l’alerte sur le SMS. 

Retournez dans le scénario d’alarme et sélectionnez le dongle HUAWEI E220 dans le bloc d’action avec les options ci-dessous. Le champ « message » vous permet d’écrire le SMS que vous recevrez lors d’une alerte. 

Le test

Demandez à Siri ou Ok Google d’envoyer un SMS à Michel (prénom de votre domotique) avec le texte suivant « activer alarme ». Logiquement, votre domotique vous répondra « Ok, l’alarme est active. La maison est protégée » (en fonction du texte que vous avez mis).
Passez devant le capteur ou laissez passer le pur-sang arabe du début du tuto, vous devriez recevoir un SMS d’alerte.
Pour désactiver l’alarme, envoyez simplement un nouveau SMS à Michel avec le texte suivant : « Désactiver alarme ».

Ce bon Michel vous répondra dans la minute.

Ne rater pas les autres articles

  1. Faire sa propre domotique pour pas cher #1
  2. Faire sa propre domotique pour pas cher #2 : Parler à sa maison
Tags : alarme, capteur, domotique, jeedom, maison connecté, monitoring, objet connecté, température, vol,

Commentaires

  1. Icary

    Merci pour ce nouvel article ! Je trouve ça plus pratique de recevoir une alerte sms en cas d'intrusion. Même si j'ai toujours mes mails à porter de main, je consulte quand même plus rapidement un sms.

  2. DarkChimeria

    Super, Pad' ! Merci beaucoup. Les deux news domo' donnent vraiment envie.
    Nous en parlions d'ailleurs avec mes parents. Et je leur expliquais tes tutoriels. Ils restaient bluffés du coût et de son utilisation assez aisée.

    D'ailleurs en m'avançant quelque peu et sans avoir manipulé de domotique et le soft.
    Je me disais qu'avec le Fibaro FGWPE-102 Prise murale Type E, il serait possible de créer un scénario "Température basse hiver". Cela permettrai d'enclencher le radiateur d'une pièce en fonction de sa température. Ou bien de l'activer par SMS.
    Tes tutos donnent pleins d'idées, reste plus qu'à investir… ;)

    A bientôt !

  3. Paduction

    @DarkChimeria : Sans aucun problème, une fois que l'on a compris le concept on peut faire à peu prés ce qu'on l'on veut ;)

  4. critters

    Sujet fort intéressant.
    à voir quels modules je pourrais rajouter pour voir ce que je peux en faire. Mais il y a de grosses possibilités ;)

  5. piche

    Salut
    super tuto ! , j' ai une question : si on part sur du z wave il faut des prise electrique z wave ? car elle sont pas données par rapport a des système avec télécommande !, Merci

  6. Paduction

    Le ZWave est un protocole de communication donc oui il te faut des prises compatible ZWave. Aprés tu peux rajouter du Wifi ou tout autre systéme de communication en plus du ZWave.

Laisser un commentaire

Coucou toi,

En postant ton commentaire, essaye d'être le plus sympatique possible dans tes propos et dis au minimum "bonjour" si tu souhaites poser une question ;)

Merci pour ta participation