Fabriquer sa propre console portable : Matériel et vidéo de présentation

Par  | Le  | 30 Commentaires
Gaming room

Après la fabrication de la borne d’arcade, je vous propose de passer l’étape au dessus. L’étape au dessus car la difficulté pour fabriquer ce genre de gadget est un peu plus importante que pour la borne d’arcade à mon sens. Rassurez-vous rien d’insurmontable, tout ceci est accessible à chacun avec un peu de bonne volonté et de patience ;)

La première étape de la fabrication reste la plus importante. Listing du choix de matériel, estimation de la taille globale, vision globale de l’emplacement des composants, autonomie, contrainte à venir…
Nous allons voir et dégrossir un peu tout ça ensemble.

Que veut on faire ?

Je ne suis pas électrotechnicien mais j’aime bien le bricolage de manière générale. Je vais vous proposer ici (si j’arrive à mes fins) le résultat de mes recherches en tant qu’amateur et tout ce dont vous aurez besoin pour faire une machine (trans)portable similaire à la mienne.

Il nous faudra un peu de temps pour arriver au produit final. C’est en cela que je préfère vous proposer plusieurs articles pas trop long pour avancer pas à pas. Commençons.

On va essayer de faire une vraie console portable, propre, avec ses 10 types de supports avec 1000 ou 2000 jeux pour environ 100€.

Tout d’abord, je me suis fixé quelques objectifs :

  • De faire une console portable qui fasse tourner des jeux rétros avec un OS comme Recalbox ou Retropie, soit une dizaine de consoles intéressantes. Je souhaite avoir la Super Nintendo, la Megadrive, la Nintendo, la Neo Geo, la Master System, l’Atari 2600, la Game Boy, la PlayStation 1…
  • Avoir une autonomie d’au moins 4H et pouvoir recharger la machine sans tout démonter évidemment. Le mieux étant de la recharger grâce à un port Mini USB
  • Avoir un bouton On/Off accessible (c’est bête mais faut le faire)
  • Avoir une croix directionnelle au niveau du pouce gauche
  • Avoir 4 boutons d’actions au niveau du pouce droit
  • Avoir 2 boutons secondaires L et R
  • Avoir 2 boutons Start et Select
  • Ne pas dépasser les 3 centimètres d’épaisseurs, 25 centimètres de long et les 15 centimètres de hauteurs (coque incluse), bref avoir une vraie console portable et non transportable,  sinon ça fait moche :)
  • Comme pour la borne, essayer de ne pas dépasser les 100€-150€.  Je ne rajoute pas de stick droite et gauche ainsi que deux autre boutons supérieurs (L2 et R2) pour des questions de tailles de la coque. Ce sera peut être l’occasion d’en faire une autre.

Pour résumé, on va essayer de faire une vraie console portable, propre, avec 10 types de supports et environ 1000 ou 2000 jeux pour moins de 100€-150€.

Résultat de recherche

Le choix technologique est capital dans ce genre de produit. Autant avec la borne, on pouvait faire varier la technologie et la puissance (mettre une vraie console, un vrai PC ou un Raspberry Pi) autant ici, avec une machine portable, le choix est très restreint.
Il y a multitude de produits existants pour de l’”embarqué” : Adafruit, Raspberry, Banana Pi, produits génériques… qu’il va falloir associer, designer et placer correctement pour bien faire les choses.

Commençons par lister le matériel qu’il nous faudra, je vous expliquerai mes choix par la suite :

Cela nous fait un total de 127€ pour le moment.

Je connais assez bien le Raspberry Pi grâce à la construction de la borne et d’autres projets plus personnel. J’ai opté ici pour le modèle 2 type B pourvu de tous les attributs nécessaires à sa configuration comme la prise RJ45 et le port USB.
Ce modèle est largement suffisant pour faire tourner le système d’exploitation et suffisamment fin et petit pour rentrer dans les normes de taille que je souhaite avoir.

Faites très attention au choix de votre l’écran, la majorité sont prévus pour faire du monitoring pur et simple

L’écran 3.5 pouces de Tontec qui vient se mettre directement sur le port GPIO du Raspberry Pi 2 B. A l’heure où j’écris cette article, je ne sais si j’arriverai à le faire tourner, beaucoup de ces écrans nécessitent des drivers spécifiques ou pire, une recomposition Linux sur-mesure…
Faites très attention au choix de votre l’écran, la majorité sont prévus pour faire du monitoring pur et simple, en bref, d’afficher quelques lignes de commande de temps en temps. Leurs taux de rafraîchissement est horriblement anémique (10-15htz). Celle du Tontec monte à 128 Htz (et bim !).
P.S : Après avoir testé, ça marche très bien ;)

Un amplificateur audio stéréo 5V 3W de type PAM8403 qui permettra d’amplifier le son en sortie du Raspberry. J’ai pris une version générique sur eBay pour 3€.

Une parie de Mini Metal Speaker w/ Wires – 8 ohm 0.5W associé à l’amplificateur audio pour avoir du son ;)

Un PowerBoost 500 Charger – Rechargeable 5V Lipo USB Boost, qui nous permet à la fois de maintenir une tension constante à 3.47 volts pour le Raspberry, de recharger notre batterie et d’ajouter un interrupteur si on le souhaite (switch on/off)

Ou

Une batterie pour recharger les téléphones RAVPower 6700mAh, attention à bien prendre un modèle avec une sortie USB libérant une puissance supérieure à 2 ampères afin d’alimenter l’ensemble de nos périphériques.

La manette de jeu Super Famicom (Super Nintendo en Europe) se branche en USB et est reconnue directement par l’OS, un avantage certains, le port GPIO étant pris par l’écran, mieux vaut se libérer un maximum d’espace. Autre avantage de l’USB, on peut utiliser directement les 4 fils qui le compose pour là aussi, gagner de l’espace en les soudant directement sur la carte mère.

La batterie

La consommation énergétique est primordiale. Le RPI 3 est certes plus puissant mais il consomme 400Ma alors que le RPI2 B+ ne nécessitera qu’un courant de 310mA, 25% de batterie en plus ;)
J’ai pris une batterie de 6700mA, le calcul est simple pour la durée de vie brute du RPI2 B+.
6700/310 = 21 Heures 

N’oublions pas l’écran, qui lui est aussi gourmand qu’un Carlos dans un champ de saucisson. L’écran consomme environ 650Ma environ, ce qui nous fait :
6700 / (310 + 650) = 7H environ

Reste qu’il faut compter la manette (alimenté par USB) et le son, je n’ai pas pu tester précisément leur consommation, mais je pense arrivé à un total de 1200Ma au total
6700 / 1200 =  5.5h (5h30min pour être précis).

Vous avez ci-dessus, l’ensemble du matériel nécessaire au bon fonctionnement d’un système « transportable ». Il va falloir s’occuper de la partie software et plus précisément des drivers pour l’écran, mais ce sera l’occasion d’un prochain article à venir sur le site.

Je vous laisse avec une petite vidéo (en 4K s’il vous plaît) résumant ce premier article avec une petite démo à la fin. Bon visionnage ;)

Ne rater pas les autres articles

  1. Fabriquer sa propre console portable : Matériel et vidéo de présentation
  2. Fabriquer sa propre console portable : Le point sur l’avancement
  3. Fabriquer sa propre console portable : La partie software
  4. Fabriquer sa propre console portable : Présentation du prototype
  5. Fabriquer sa propre console portable : Le design
  6. Fabriquer sa propre console portable : Montage et soudures
  7. Fabriquer sa propre console portable (v2) : Présentation et montage
  8. Fabriquer sa propre console portable (v2) : La partie software
Tags : autonomie, console, console portable, construire, diy, fabriquer, raspberry, retro, rpi, super nintendo,

Commentaires

  1. nicosan92

    Ton article est super intéressant mon Pad. Quand j'aurai fini mes travaux + emménagé + aménagé ma maison, je me mettrai peut être à bricoler aussi tiens. Bonne continuation

  2. Treyarch

    Super vidéo, je suis particulièrement bluffé par le fait que le Rasperry Pi soit suffisamment puissant pour émuler la PS et la Dreamcast ! :O

  3. Paduction

    @Nicosan92 : Et ouais, je suis passé par là, et je passe d'ailleurs encore par là. Courage pour les travaux ;)

    @Treyarch : Il cache bien son jeu mais oui, la PSOne tourne parfaitement bien sur l'ensemble des jeux existants. Pour la Dreamcast, ça tourne relativement bien, mais pas sur tous les jeux. Il faudra attendre quelques mise à jour de l'émulateur pour que ce soit niquel je pense.

  4. Guntha

    Bonjour, je n'étais pas venu depuis quelques années (désolé) et j'aime bien cette nouvelle formule =)

    Et maintenant, j'ai aussi hâte de voir la vidéo suivante :p

    Par contre, dans la vidéo tu parles de 128Mhz au lieu de Hz pour l'écran (ce qui serait du jamais vu :p )

  5. Paduction

    En effet bien vu Guntha c'est une petite erreur de ma part;) et re bienvenue à toi ! La prochaine vidéo ne devrait plus trop tarder.

  6. Instageek

    Trop bien! Vivement la prochaine vidéo! C'est quoi la musique à la fin de ta vidéo? Pour la batterie il existe des trucs extra fin.

  7. Instageek

    De base en fait c'est comme un mini pc non ? Quand on allume le machin le jeux se lance tout seul ?

  8. Paduction

    @Instageek : Pour la musique c'est – 8bit – mais malheureusement je n'ai pas le nom de l'auteur, c'est une musique libre de droit.

    @Instageek : Pas de base en prog nécéssaire pour le moment…

    @Instageek : Le Raspberry Pi est un mini PC, mais en fonction de l'OS et des logiciel que tu lui installes, il démarre sur une interface ou un jeu défini.

  9. Instageek

    Merci pour toutes ces précisions et bon courage pour votre continuation et pour vos nouveaux projets! 😉

  10. Paduction

    @el719 : Bonjour, je possède cet écran également mais je n'ai pas testé sa fluidité pour le moment. Je ne suis pas capable de te répondre pour le moment. J'ai envie d'y croire si je puis dire ;)

  11. el719

    @Paduction, Merci de la réponse rapide, je leur ai envoyé un mail de demande de renseignement… à suivre

  12. Blastrox

    Je pensais qu'en faisant répondre, le message allait se mettre en dessous de celui de la personne concernée..Message du dessus => @Nicosan92

  13. lynyx77

    Hello, excellent ce dossier, je me suis spécialement inscrit pour te poser plusieurs questions :
    1/ Pourquoi prendre un écran qui se branche sur le port GPIO? Est ce pour une soucis de meilleur intégration (Pas de prise HDMI et donc gain de place? car y a des problèmes de drivers à gérer et cela risque de compliquer l'intégration dans les distribution de retrogaming?
    De mon coté je pense prendre un Ecran HDMI moins chers car pas tactile (je ferai attention à la fréquence)

    2/ Est ce que ton écran fonctionne facilement sous Recalbox/Retropie? que modifier pour l'intégrer?

    3/ concernant le son pourquoi ne pas prendre plutôt ce module avec potard de volume afin de regler le son sinon comment comptes tu faire?
    https://www.amazon.fr/DEOK-Amplificateur-Numérique-Channel-Alimentation/dp/B00GYKSZDE/ref=pd_sim_147_4?_encoding=UTF8&psc=1&refRID=NJMMRDGCKESQHM4678XN

    4/Pour la conception du boitier tu comptes passer par une imprimantes 3D?

    5/ est ce que le projet ne reviendrai pas moins onéreux si on passe sur une tablette Android avec par exemple un Mame4 android, et une intégration de manette?

    Enfin vivement la suite, as tu avancé?

    merci encore pour ton partage d'info

  14. Paduction

    @Lynyx77 : Hello, merci pour ton inscription ;)
    Je vais essayer de te répondre au mieux :

    1 – C'est exactement ça ;)
    Le but étant de libérer également le port HDMI, car je compte faire une sortie pour les TV / écran en plus de l'écran GPIO. Il y a également le problème de l'alimentation pour un écran HDMI, elle n'est pas délivrée avec la connectique, il faudra donc un branchement pour alimentation de ton écran.

    Mais ça marche très bien. Généralement, ce type d'écran est plus grand (5 pouces minimum), je cherche vraiment à faire quelques choses de portable et non seulement transportable.

    2 – Facilement non, j'ai préféré partir d'une installation propre de Raspbian et ajouter tout ce dont j'avais besoin. C'est plus long, mais ça marche très bien. Le dossier arrive courant semaine prochaine, tout y sera expliqué ;)

    3 – J'ai hésité à prendre avec potar, mais la aussi, c'est simplement pour une question de place. Pour tout te dire, j'ai même hésité à faire sauter la sortie audio externe pour laisser simplement le jack. Mais c'est aussi une possibilité, si tu as la place, il ne faut pas hésiter !

    4 – Oui, j'en parle dans l'article / vidéo suivant (déjà disponible sur le site.)

    5 – Ça restreint à un modèle de passait par une tablette. Le raspberry pi c'est avant tout la liberté et la possibilité de faire évoluer la machine ;) Mais la aussi, c'est une bonne idée à essayer en tout cas !

    J'en suis à 60-70% à peu prés, un nouvel article avec une vidéo est d'ores et déjà publié et un nouveau arrivera semaine prochaine.

    Merci pour ton commentaire et bienvenue ;)

  15. Lefel

    Bonjour,

    J'essaye moi aussi de me faire ma console portable avec un Raspberry et je trouve de très bonnes idées sur ce site !

    Je me demandais où tu approvisionnais tous tes composants ? Il me semble que tu parles d'Adafruit mais je crois que les frais de port pour se faire livrer en France sont très chers

    En tout cas projet très intéressant et très bien présenté ! Vivement la prochaine vidéo !

    Bonne soirée

  16. Paduction

    @Lefel : Hello !
    Je passe rarement par Adafruit mais plutôt par des revendeur eBay (produit originaux) ou par Amazon évidemment, ou les frais de port sont bien moins important : http://amzn.to/2nBCGbP
    Merci pour ton message ;)

  17. Paduction

    Difficile de se prononcer d'après le lien. Mais il semblerait que les drivers soit disponible, faut essayer ;)

  18. Stefane75015

    Bonjour, j'ai suivi ta procédure je suis reparti de 0 mais j'ai un problème j'ai bien le bureau et les lignes de CMD mais pas retropie sur le petit LCD 3.5 retropie sort sur le HDMI
    comment je peut faire ?
    je n'ai trouvé aucune réponses sur GOOGLE :-(
    Merci
    Stéphane

  19. Paduction

    Bonjour @Stefane75015 : Il faut en effet copie le Framebuffer de la sortie HDMI sur le port GPIO car le GPIO ne gère pas l'OpenGL et emulationStation utilise ce dernier.
    Essaye d'installer un copieur de Framebuffer par ex :

    sudo apt-get install cmake
    git clone https://github.com/tasanakorn/rpi-fbcp
    cd rpi-fbcp/
    mkdir build
    cd build/
    cmake ..
    make
    sudo install fbcp /usr/local/bin/fbcp

    En espérant t'avoir aider ;)

  20. Stefane75015

    Merci, mais ça ne fonctionne pas j'ai bien raspbian sur le 3.5 pouce et j'ai toujours retropie sur la sortie hdmi
    je t'envoi une copie du fichier configuration

    # For more options and information see
    # http://www.raspberrypi.org/documentation/configuration/config-txt.md
    # Some settings may impact device functionality. See link above for details

    # uncomment if you get no picture on HDMI for a default "safe" mode
    #hdmi_safe=1

    # uncomment this if your display has a black border of unused pixels visible
    # and your display can output without overscan
    #disable_overscan=1

    # uncomment the following to adjust overscan. Use positive numbers if console
    # goes off screen, and negative if there is too much border
    #overscan_left=16
    #overscan_right=16
    #overscan_top=16
    #overscan_bottom=16

    # uncomment to force a console size. By default it will be display's size minus
    # overscan.
    #framebuffer_width=1280
    #framebuffer_height=720

    # uncomment if hdmi display is not detected and composite is being output
    hdmi_force_hotplug=1

    # uncomment to force a specific HDMI mode (this will force VGA)
    #hdmi_group=1
    #hdmi_mode=1

    # uncomment to force a HDMI mode rather than DVI. This can make audio work in
    # DMT (computer monitor) modes
    #hdmi_drive=2

    # uncomment to increase signal to HDMI, if you have interference, blanking, or
    # no display
    #config_hdmi_boost=4

    # uncomment for composite PAL
    #sdtv_mode=2

    #uncomment to overclock the arm. 700 MHz is the default.
    #arm_freq=800

    # Uncomment some or all of these to enable the optional hardware interfaces
    dtparam=i2c_arm=on
    #dtparam=i2s=on
    dtparam=spi=on
    enable_uart=1
    # Uncomment this to enable the lirc-rpi module
    #dtoverlay=lirc-rpi

    # Additional overlays and parameters are documented /boot/overlays/README

    # Enable audio (loads snd_bcm2835)
    dtparam=audio=on
    dtoverlay=waveshare35a
    ,cs=1,penirq=17,penirq_pull=2,speed=1000000,keep_vref_on=1,swapxy=1,pmax=255,xohms=60,xmin=200,xmax=3900,ymin=200,ymax=3900
    gpu_mem_256=128
    gpu_mem_512=256
    gpu_mem_1024=256
    overscan_scale=1

  21. Paduction

    Essaye de remplacer le la ligne de dtoOverlay par celui ci : dtoverlay=waveshare35a:rotate=90,speed=41000000,fps=50

    Le waveshare35a ne supporte que peu de changement au niveau de sa bande passante (FPS + rafraîchissement)

  22. Franck

    Hello ! Merci pour tes vidéos et ton article :)
    Tu m’a donné l’envie de me lancer dans la création de ma propre console portable Héhé.
    J’ai pensé à utiliser les éléments de ma PSP (écran bouton batterie etc) comme base de composant pour créer ma console. As tu des infos à ce sujet ?
    Merci encore =)

Laisser un commentaire

Coucou toi,

En postant ton commentaire, essaye d'être le plus sympatique possible dans tes propos et dis au minimum "bonjour" si tu souhaites poser une question ;)

Merci pour ta participation