Média room/Gaming room #2 : Mur, peinture et sol

Par  | Le  | Laisser un commentaire
Gaming room

Si depuis plusieurs mois, il y a moins d’article sur Paduction, c’est à cause du chantier de la Gaming Room (ouais, je mets des majuscule et du gras) et rien d’autre. Cela va faire deux ans que j’ai commencé les travaux et je commence enfin à en voir le bout. Comme dirait Rocco, laissez-moi vous la montrer !

Depuis le premier article qui vous présentez ce projet de Gaming Room, huit mois se sont écoulés, et on peut ajouter 12 mois de plus depuis le début des travaux. Ce qui nous fait un peu plus d’un an et demi de gestation au total.

Si tu avances…

Si on fait un petit point sur l’avancement du projet, je dirais que la salle est finie à 95%, il me manque en gros quelques portes de placard et toute la partie mobilier à acheter et à mettre en place. Tout ceci ayant un certains coup, les achats s’étaleront sur plusieurs mois voir même plusieurs années.

Le changement c’est maintenant mais plus tard quand même…

Durant la construction, on visualise mieux la disposition des futurs meubles et les habitudes à venir au sein de la pièce. On réfléchit et on adapte certains choix initiaux, c’est tout à fait normal.

Je vous avais parlé du fait de déporter ma tour (de PC) dans mon placard, c’est une chose qui a légèrement changé. J’ai finalement décidé de centraliser la tour et la baie de brassage au même endroit, mais nous y reviendrons…

Je souhaite avoir une pièce séparé en deux visuellement : Le home cinéma & le bureau !

Qu’est ce que ça veut dire exactement ?

J’ai fait ressortir dans un placard à l’extérieur de la pièce (que vous ne voyez pas sur les photos) tous mes câbles RJ45, mes prises antennes (qui ne me serviront jamais je pense…) pour l’ensemble de la gaming room mais également des prises HDMI (déjà sertis) pour mes écrans (deux écrans), une rallonge USB 3 ainsi qu’une rallonge optique pour le PC.

Initialement, je souhaitais la placer dans le placard mais ça me faisait perdre de l’espace de rangement sans oublier que ça pouvait générer du bruit alors que le placard est à proximité de la partie “home cinéma” (la tour reste cependant relativement silencieuse).

Les premiers tests de l’écran encastré dans le plafond

Il a fallu réadapter voire refaire une bonne partie de mon câblage et même si ça m’a pris énormément de temps (et réduit considérablement ma motivation), je pense que c’était le bon choix.

Dans le placard de la gaming room, on va retrouver une prise HDMI directement reliée au plafond pour le vidéo projecteur. le HDMI sera principalement branché à la Shield TV, (la meilleure box Android TV du moment à mon sens) qui permet en plus ,de jouer au jeux de son PC en streaming local : Les premiers tests que j’ai pu faire sont vraiment excellents. Le lag observé est très léger, voire pas du tout perceptible et la compression de l’image n’est pas visible sur le type de jeu que j’ai pu essayé.

J’ai tout de même prévu un autre HDMI qui va de mon bureau à la baie de brassage vers mon bureau et encore un autre qui va de mon bureau au vidéo projecteur. En gros, ça me permettra d’avoir le vidéoprojecteur comme un écran PC sans utiliser la Shield TV.
Ça augmentera la qualité de l’image, la fluidité et réduira encore le lag quand je voudrai jouer dans des conditions optimales.

Les consoles se situeront dans le placard, au côté de la Shield TV pour bénéficier de la partie “home cinéma” à savoir, le grand écran, le vidéoproj et le son en DTS ^^v

Actuellement, je ne possède plus que la Switch, j’espère (re)acquérir la Playstation 4 dès que mes finances me le permettront mais ce n’est pas une priorité pour le moment.

L’habillage

Vous le voyez sur les photos, j’ai voulu séparer visuellement les deux parties qui composeront la gaming room, c’est à dire le home cinéma et le bureau, sans pour autant ajouter une cloison au milieu de la pièce. Pour la partie cinéma, je voulais avoir un coin très sombre et sans reflet pour une projection la plus optimale possible. J’ai choisi un gris anthracite ultra mat. La peinture est un peu sensible aux traces certes mais le résultat est vraiment sympa je trouve.

Plutôt que de scinder la pièce bêtement, j’ai dynamisé un peu le visuel avec des diagonales et un triangle gris “souris” en sus pour adoucir la transition avec le blanc qui occupe la totalité de la partie bureau/studio tournage.

Peinture fraîche….

Pour le bureau, c’est totalement l’inverse que je souhaitais avoir. C’est à dire un max de luminosité. Le blanc est également parfait pour moi en terme de vidéo / photo. Ça me permet d’étalonner plus facilement et customiser mon environnement avec des couleurs en fonction de ce que je filme. Pour les spots au plafond, j’ai pris des LED type SMD avec une température couleur 5500K, ce qu’on pourrait appeler du blanc pur (ni chaud ni froid). Le temps que je vais gagner pour tourner une vidéo ou prendre des photos sera très nettement amélioré. On ajoute à ça que tout le matériel (éclairage diffu, pied de caméra, appareil photo, optique…) sera toujours en place car sans risque d’être toucher par mes deux mini tornades ^^.

Le sol

Pour le sol, je voulais quelques choses de chaud et « vivant ». J’ai failli partir sur du vinyle, c’est imputrescible et très facile à poser mais ça reste froid au toucher et puis j’ai vu les prix aussi…
Je me suis rapidement rabattu sur du stratifié pour 3 à 4 fois moins cher, c’est tout aussi rapide à poser, j’ai pris tout mon stock chez Castorama à l’occasion d’une promo. Le but étant d’avoir un bois assez clair au sol sur l’ensemble de la gaming room. 


Je suis assez satisfait du résultat même si c’est un sol fragile, et plus particulièrement avec les roulettes de chaises. J’ai donc opté pour un tapis fin, acheté chez les copains suédois pour parer à cette contrainte et ça marche impeccable.

Electricité, réseau & TV

Toujours en restant sur les spots, j’ai séparé l’éclairage des deux parties. A la fois pour la consommation électrique réduite (pas besoin d’allumer la partie cinéma quand je travaille au bureau par exemple) et pour la séparation d’actions potentielles.
On peut imaginer qu’un de mes garçons (ou les deux) regarde un dessin animé / film pendant que je travaille. On aurait alors la partie cinéma totalement éteinte et la partie bureau très légèrement allumé (car sur variateur).

Le plus dur dans ce type de construction, c’est de faire des choix en imaginant les scénarios principaux et secondaires qui se dérouleront dans la pièce. Votre pièce risque d’évoluer avec le temps encore plus si vous avez des enfants. Prévoyez des gaines en plus, des prises en plus, de bien séparer des zones…
C’est finalement le plus dur à faire.

L’avantage quand on le fait soit même, c’est que petit à petit, on prend conscience de tous ces scénarios, on se projette, on se rend compte de certaines erreurs et on corrige (si c’est encore possible évidemment).

J’ai pour ma part tirer des gaines en plus alors que j’avais terminé le placo, modifié certains emplacements clés alors que j’avais pratiquement fini.
L’erreur est humaine mais dans mon cas, elle est rattrapable moyennant un peu de motivation, de pertinence et de (beaucoup) patience…

Des ratés ?

Il me paraît tout aussi important de vous en toucher un mot.
Oui, je me suis raté, foiré ou planté c’est comme vous voulez. Je vous en parlais un peu plus haut, mon but ultime pour le bureau était de déporter mon bureau dans mon rack 19” (ou baie).

J’avais tiré des HDMI blindé de 12.5M de ma baie vers mon bureau qui semblent malheureusement insuffisant pour faire passer le signal 4K60hz (la distance semble en cause).
Je ne pensais pas avoir de problème à ce niveau et pourtant. Après avoir essayé avec des boosteur HDMI et autre convertisseur displayport), j’ai préféré mettre ma tour derrière mon bureau. Elle est très silencieuse et invisible là où elle se trouve et c’était le but premier du bureau (ne rien voir, ni câble, ni ordinateur).

Heureusement, j’avais prévu cette éventualité et deux sorties ethernet, une sortie HDMI et 4 prises secteurs sont disponibles sous le bureau, de quoi largement alimenter la tour et tout ce qui va avec. Ça fait parti du jeu et il faut l’accepter.

La suite ?

La conception du bureau, son câblage ainsi que les choix effectués feront un billet supplémentaire à cette suite d’article et viendra compléter la nouvelle page “Ma Config” du site.

J’ai appris énormément de choses avec cette pièce et je sors vraiment riches de connaissances et d’ampoules (au doigt ouais). C’est je pense, le plus important pour moi.

Bien qu’il reste encore beaucoup de détails à régler, c’est une nouvelle grosse étape qui se termine ici pour moi. J’en rêvais depuis plus de 20 ans, depuis les tous début de Paduction.com !

En espérant que l’article vous a plu, on se retrouve très prochainement pour la suite ;)

Tags : diy, gaming room, mur, peinture,

Laisser un commentaire

Coucou toi,

En postant ton commentaire, essaye d'être le plus sympatique possible dans tes propos et dis au minimum "bonjour" si tu souhaites poser une question ;)

Merci pour ta participation