Test complet du Microphone USB Blue Yeti

Par  | Le  | 9 Commentaires
High Tech

Le Blue Yeti est un microphone dit professionnel avec un bon rapport qualité prix. Reçu il y a quelques jours de cela, je vous avais promis un test complet du joujou. Je pense avoir ici rempli ma mission. Les quatre modes de captations différentes ont été testés et comparés pour que vous puissiez vous faire une idée du type de son que l’ont peu obtenir.

J’en ai profité pour comparer l’ensemble des micros qui m’entourent à savoir :

  • Le micro de mon Canon 550D
  • Le micro de la WebCam Logitech C510
  • Le micro de mon SteelSeries Syberia V2
  • Le Blue Yeti bien évidemment

Que vous soyez podcasteur youtubeur, musicien, animateur radio, ou simplement amateur de bon son, le Yeti blue est fait pour vous. Son sélecteur de directivité polaire en fait un microphone complet prêt pour toutes les situations d’enregistrement. Mais trêve de discours, je vous laisse mater la vidéo et vous faire votre propre avis ;)

N’hésitez pas à me dire si ce genre de vidéo vous plaît, histoire que j’en fasse d’autre du même genre ou non.

Tags : blue yeti, cardioide, micro, microphone, omnidirectionnel, stéréo, usb,

9 réflexions sur « Test complet du Microphone USB Blue Yeti »

  1. AvatarLaPsyko

    Bon test vidéo, et ça fait plaisir de te voir en entier si je puis dire. Manque juste un petit unboxing et on est au top ! Par contre, toujours cet accent qui te colle à la bouche… (emo)

  2. AvatarAirBen

    bel objet ! J'ai pas mal apprécié le comparo en direct dans la vidéo. Je fais bien peine à côté avec mon oreillette PS4… :)

  3. AvatarAlain

    Je suis quand même un peu surpris que vous fassiez un comparatif d'un micro de table avec des capteurs sonores dont on sait très bien qu'ils n'ont pas l'ambition de faire du son "studio". Quand on fait un comparatif, il faut comparer ce qui est comparable. Par exemple, si on n'a pas, se faire prêter de VRAIS microphones de studio (Neumann, AKG, Shure), enregistrer des signaux sonores comme un signal rectangulaire à différentes fréquences (20 Hz jusqu'à 20 kHz), pareil avec un signal sinusoïdal, et bien sûr un bruit blanc. Comparer le résultat sur écran en visualisant les courbes obtenues (par exemple un signal rectangulaire est toujours déformé à cause de l'amortissement, donc on compare avec le meilleur micro du lot), etc.

  4. AvatarPaduction

    Merci pour ton commentaire Alain,
    Je ne suis en aucun cas spécialiste du son comme mon blog te le montre. Mon but ici est de comparer avec le matériel d'un utilisateur lambda et non pas toutes une panoplie de produits professionnels, ça n'a aucun intérêt. Nul besoin de graphique et autres courbes pour se rendre compte ici de la différence de qualité par rapport à un micro standard d'un utilisateur lambda. Si tu cherches des tests de matériels professionnels, je pense que tu n'es pas sur le bon site ;)
    Merci encore pour tes remarques.

Laisser un commentaire

You have to agree to the comment policy.