Craftbox : Fabriquer son propre serveur Minecraft – Installation

Par  | Le  | 33 Commentaires
DIY

Quand j’ai fini de fabriquer la (première) console portable, mon fils venait d’avoir 3 ans et demi. Depuis qu’il est né, je l’ai volontairement éloigné de tous les appareils équipés d’un écran. Téléphone, tablette, ordinateur, borne d’arcades, etc, seules quelques minutes de TV lui sont autorisées par jour pour le moment.
Je suis un gros geek, je le sais et il est certains que mes deux garçons nageront dans cet océan de technologie un jour ou l’autre mais je pense que le plus tard sera le mieux.

Pour les quatre ans de mon grand (fils), je souhaitais l’initier à son premier jeu via le nouveau projet que je vais vous présenter dans cet article. Minecraft a cette faculté d’être à la fois instructif et ludique tout en utilisant des formes et des couleurs simples à comprendre. Le meilleur moyen à mon sens de rentrer dans le monde merveilleux du jeu vidéo pour un petit gars comme le mien ;)

Pour jouer à Minecraft, il faut tout d’abord ce qu’on appelle un client (le jeu que vous téléchargez) et un serveur sur lequel vous allez vous connecter avec votre client. Il existe pléthore de solutions en ligne pour générer son propre serveur ou directement aller sur des serveurs publics mais le but est ici de faire son propre serveur Minecraft pour toute la famille et les amis, accessible à la fois en local et en ligne.

Le Raspberry Pi 3 va nous permettre nous permettre d’héberger une partie Minecraft à moindre frais et pouvant aller jusqu’à 5 / 6 joueurs en même temps sans problème de lag ou d’affichage quel qu’il soit.

Vous pourrez jouer à votre serveur Minecraft dés la fin de cet article

Ce sera l’occasion pour ceux qui ne connaissent rien ou peu en électronique et en programmation d’apprendre à coder et réaliser nos premiers montages électroniques.

Vous le savez, j’apporte énormément d’importance au visuel, nous passerons donc par un design le plus sympathique possible (enfin, de mon point de vue :D), épuré et en rapport avec l’univers du jeu évidemment ;)
Il va de soit qu’un chapitre entier sera consacré à ce point.

Le but est ici d’apprendre ensemble, tout le processus de conception d’un objet à la fois design et interactif (ça claque hein ?).

Commençons par l’équipement complet, vous aurez besoin de ceci :

Au niveau du matériel, vous aurez besoin de ceci :

Les domaines que nous allons étudier et apprendre (et comprendre) :

  • SSH / Commande Linux / Notion de service
  • Électronique et les notions qui en découlent
  • La soudure, avec quelques astuces pour en faire des belles ;)
  • La programmation générale et Python plus spécifiquement
  • Gestion des ports GPIO du Raspberry Pi

La première étape consiste à faire notre serveur Minecraft. Vous n’aurez besoin que du Raspberry Pi 3 ou Raspberry Pi 4, d’une carte Micro SD et d’une alimentation Micro USB pour ça. Vous pourrez jouer sur votre propre serveur dès la fin de cet article !

Commençons par installer Raspbian sur la carte micro SD. C’est le système d’exploitation par excellence (et de base) du Raspberry Pi que nous utiliserons ici (et sur tous les projets DIY du site).

Télécharger l’ISO de Raspbian version lite et copiez la via Win32ImageDisk (fonction Write) sur votre carte micro SD.
Ajoutez à la racine de la carte SD, un fichier vide nommé SSH (sans extension), ça permettra d’activer la connexion SSH du Pi.
Démarrez votre Pi en branchant un clavier, une souris et un câble RJ45 branché sur l’ethernet. Patientez un peu le temps que l’OS se charge et installe tout ce qu’il faut pour démarrer.

Par défaut, le WIFI intégré au RPI est désactivé, nous allons le paramétrer pour qu’il soit fonctionnel. Allez en haut à droite de l’interface et choisissez votre réseau pour le paramétrer.

Connectez-vous grâce à Putty en marquant l’adresse IP de votre PI (identifiez le sur votre réseau) :

Login : pi
Password : raspberry

Lancez les commandes suivantes pour mettre à jour le système :

sudo apt-get update -y

sudo apt-get upgrade -y

L’option update met à jour la liste des fichiers disponibles dans les dépôts APT présents dans le fichier de configuration /etc/apt/sources.list. L’exécuter régulièrement est une bonne pratique afin de maintenir à jour votre liste de paquets disponibles.

L’option upgrade met à jour tous les paquets installés sur le système vers les dernières versions (couramment utilisé).

Lancez la commande suivante pour accéder à la configuration générale de la machine :

sudo raspi-config

Sélectionnez « Network Options » et laissez-vous guider pour configurer le Wifi (l’ethernet ne nous servira plus par la suite).

Créons ensuite notre dossier de travail dans lequel nous allons mettre tous les fichiers concernant le serveur Minecraft (la commande “sudo” permet de lancer avec les droits administrateurs) :

sudo mkdir /home/minecraft

On se rend alors dans le dossier que l’on vient de créer (« cd » signifie, « allez là ») :

cd /home/minecraft

Nous n’allons pas installer la version serveur officielle de Minecraft mais un dérivé ( Bukkit, CraftBukkit, Spigot…) grâce à un outils de déploiement appelé Buildtools. Cela permettra pour les plus motivés d’installer des mods et de mieux gérer les droits du serveur.
Téléchargeons l’outils (wget est la commande qui télécharge sur Linux) :

sudo wget https://hub.spigotmc.org/jenkins/job/BuildTools/lastSuccessfulBuild/artifact/target/BuildTools.jar

Il va falloir installer JAVA pour lancer l’installation de notre serveur :

sudo apt install default-jdk

Puis, nous le lançons. Cela va installer le serveur Minecraft sur le Raspberry Pi. L’installation prend un peu de temps pas d’inquiétude, soyez simplement patient :

sudo java -jar BuildTools.jar --rev latest

Si tout s’est bien passé, nous devrions pouvoir lancer Minecraft grâce à cette commande :

sudo java -Xms512M -Xmx1008M -jar /home/minecraft/spigot-x.x.jar nogui

Les deux paramètres -Xms512M -Xmx1008M sont le “range” alloué à l’application, c’est à dire le minimum et le maximum de ram utilisées pour l’application Spigot (Minecraft en version modifié).

  • Pour un Raspberry Pi 3, utlisez 512M et 1008M pour les limites (avec version 1.12.2 maximum)
  • Pour un Raspberry Pi 4, utilisez 1024M et 2500M pour les limites

Le nogui signifie que Minecraft sera lancé sans interface graphique, c’est à dire en mode serveur. Java signifie simplement que nous lançons l’application avec le processus JAVA. spigot-x.x.jar correspond à la version que vous téléchargerez (exemple spigot-1.15.2.jar).

La Craftbox démarrera automatiquement Minecraft quand elle s’allumera

Comme le voyez sans doute, il faut accepter les condition EULA afin de pouvoir exécuter le serveur Minecraft. Pour cela, il faut ouvrir le fichier EULA.txt et remplacer la ligne eula=false par eula=true.

Deux possibilité s’offrent à nous :

  1. En passant par l’éditeur de texte : sudo nano /home/minecraft/eula.txt
    Vous modifiez la valeur en question à la main puis faite un Ctrl+X et ‘Y’ pour valider l’enregistrement du fichier.
  2. Ou en passant par sed pour allez plus vite ;) : sudo sed -i ‘s/false/true/g’ /home/minecraft/eula.txt

Il suffit de relancer Minecraft avec la commande que nous avons vu plus haut pour vérifier que tout fonctionne et générer le premier monde. Attention, ça prend également un peu de temps.

Bon, ça commence à être pas mal, cependant vu que nous sommes en train de faire un serveur, cela implique qu’il soit indépendant et qu’il démarre tout seul son processus sans qu’on retape la commande à la main à chaque fois.
Il va falloir faire un petit script qui va automatiquement s’exécuter au démarrage du Raspberry.

Commençons par le fichier, pour en générer un nouveau, il suffit de l’éditer (même si il n’existe pas) avec nano l’éditeur de texte :

sudo nano /home/minecraft/autorun-minecraft.sh

Dans lequel, vous allons reprendre la ligne définie plus haut :

#!/bin/sh
cd /home/minecraft
/usr/bin/java -Xms512M -Xmx1008M -jar ./spigot-x.x.jar nogui

En détail :

  1. La première ligne signifie que le fichier contient du code de type sh
  2. La deuxième ligne nous amène dans le bon répertoire (celui de Spigot)
  3. La troisième ligne lance Spigot ou Minecraft si vous préférez (avec JAVA, appelé en chemin absolu)

On change les droits du fichier afin qu’il soit lu/exécuté par l’utilisateur pi (celui par défaut) :

chmod -x /home/minecraft/autorun-minecraft.sh

Il faut maintenant exécuter ce fichier au démarrage de la machine, pour cela :

sudo nano /etc/rc.local

Ajouter la ligne /home/minecraft/autorun-minecraft.sh juste avant la ligne « exit 0 » du fichier puis faite Ctrl + X pour fermer, puis Y pour valider l’enregistrement du fichier.

Il nous suffit de redémarrer le Pi pour savoir si tout fonctionne :

sudo reboot

Pour tester, démarrer le client Minecraft sur votre PC, votre Mac ou Linux et configurez l’adresse d’un nouveau serveur multijoueur avec l’adresse IP de votre Raspberry.

Double cliquez pour vous connecter, vous pouvez normalement toucher du cube ;)

La première étape de notre Craftbox est terminé. Dans le prochain article nous régleront l’IP fixe et configureront l’accès du serveur en ligne du serveur.

N’hésitez pas à me faire un retour sur votre installation ou me laisser un commentaire ^^v

Articles du projet

  1. Craftbox : Fabriquer son propre serveur Minecraft : Installation
  2. Craftbox : Fabriquer son serveur Minecraft : Concept et design
  3. Craftbox : Fabriquer son serveur Minecraft : Montage & électronique

Source : https://raspbian-france.fr

Tags : craftbox, design, diy, led, minecraft, raspberry, raspbian, serveur,

33 réflexions sur « Craftbox : Fabriquer son propre serveur Minecraft – Installation »

    1. PaductionPaduction Auteur de l'article

      Pas encore, j’ai fini le projet et il marche depuis plus de deux mois. L’article est en cours, ça va venir rpomis ;)

  1. AvatarToto

    Bonjour, bonsoir …

    Je débute et je rame … sur raspberry et sur minecraft.
    Alors l’idée de base consistait à réaliser un petit serveur local pour jouer à Minecraft et je suis tombé ici. Cool me dis-je et j’attaque les étapes une par une.
    Sauf que … c’est pour la version PE ( Pocket Edition) que je souhaitais faire un serveur donc pour tablette dans mon cas. Et c’est là que le bât blesse, je ne suis pas sûr que ce tutoriel soit adapté ?
    Vrai ou pas ? Et si c’est adapté, j’ai dû oublier quelque chose ?

    Merci d’avance

    1. PaductionPaduction Auteur de l'article

      Hello, à ma connaissance, il n’est pas possible de faire de serveur pour la version Pocket édition :(
      Ce tuto est là pour la version « desktop » de Minecraft.
      Bonne continuation !

  2. AvatarToto

    Wow
    Quelle réactivité !!!
    Dommage pour moi … Cela dit j’ai trouvé quelque chose et j’ai réussi à faire un petit serveur mais il y a probablement un cheveu dans le potage parce que je (nous, avec ceux et ceusses qui jouent avec moi ) n’ai aucun animal, ni monstres, … et sûrement d’autres problèmes du même style.

    https://pimylifeup.com/raspberry-pi-minecraft-pe-server/

    Ce n’est pas en français contrairement à ton tuto et c’est pour ça que j’avais été rebuté.

    En tout cas merci de ta réponse et bonne soirée

    Toto

  3. AvatarDave

    Bonsoir,

    En premier lieu, merci pour ce tuto, il est bien fait et surtout (par rapport à beaucoup d’autre) tu as détaillé les différentes commande, et j’aime bien savoir ce que je fais… ;-)
    Dommage qu’il n’y ait pas la partie fastidieuse de la configuration/permissions, mais c’est déjà pas mal du tout !!!

    J’ai monté ce serveur pour pouvoir jouer avec mes filles de 11 et 14 ans => Elles sont aux anges, on a notre propre monde Minecraft ! lol

    Par contre j’ai un souci avec le démarrage automatique du serveur. Bin, ça démarre pas tout seul et je suis obligé de me connecter en ssh et de rester connecté avec mon pc, sinon personne ne peux s’y connecter.

    Auriez-vous une idée ?

    En te souhaitant une bonne soirée et un bon W-E …

    Cordialement.

    1. PaductionPaduction Auteur de l'article

      Hello Dave,

      En premier lui j’essayerai peut être de vérifier les droits sur le fichier :
      /home/minecraft/autorun.sh

      Sont ils bons ?

      Merci pour ton commentaire en tout cas ;)

    2. AvatarDave

      Merci pour ta réactivité,

      Je n’avais pas vu que tu avais répondu.

      j’ai bien fais la commande chmod et j’ai cela :

      -rw-r–r– 1 root root 100 avril 22 19:38 autorun-mincraft.ch

      Est-ce correcte ?

    3. AvatarDave

      En effet ce n’était pas correcte.

      Je l’ai modifié avec la commande chmod 777, mais cela ne démarre toujours pas :-(

      Aurais tu une autre idée, stp ?

  4. AvatarDave

    En effet ce n’était pas correct…

    J’ai fais la commande : « sudo chmod 777 autorun.sh » pour que l’utilisateur « pi » puisse exécuter le fichier …

    1. AvatarDave

      Mais malheureusement, cela ne fonctionne toujours pas…

      Là je bloque… :-(

      J’ai fouillé sur pas mal de site, le plus souvent cela se rapporte aux versions officiels des serveurs et c’est pas prévu pour du spigot…

  5. Avatarpicpic2b

    Coucou , j’ai fais ton tuto ! merci ! , pour les maj après ca marche comment ? ( les futures maj de minecraft ) faut exécuter quelle commande ? ou il faut tout ce re tapé ? :p

    1. PaductionPaduction Auteur de l'article

      Hello Picpic2b,
      Ce sera l’occasion d’un autre tuto je pense. mais il suffit de télécharger la nouvelle version et la renommer simplement pour la mettre au même endroit ;)

  6. Avatarpicpic2b

    jai un petit souci aussi avec les permission : chmod -x /home/minecraft/autorun.sh , Operation not permitted

    1. PaductionPaduction Auteur de l'article

      Il faut le faire avec les droits ADMIN donc ajoute « sudo » devant la commande, ça devrait marcher.

  7. AvatarDave

    Bon, au final et d’après mes recherches …

    Tout dépend de la version de Raspbian, perso j’ai installé la dernière version (9.4 « stretch »).
    je l’ai su grâce à la commande « lsb_release -a ».

    Et apparemment, jusqu’à la version « jessy lite de 2017-03-02 ». Le « /etc/rc.local » fonctionne très bien.
    Mais après c’est le dossier « systemd » qui gère le démarrage, et là de nombreuses personnes se sont cassés les dents pour finalement en revenir à la version « jessy lite de 2017-03-02″…

    En espérant que cela puisse aider de futures utilisateurs de cette version…

    Cordialement,

    1. PaductionPaduction Auteur de l'article

      Merci pour ce retour.
      C’est bon à savoir, je jetterai un œil que le début de projet date un peu.

    2. AvatarDave

      Dernier petit retour après avoir sauvegardé le dossier Minecraft, réinstallé raspbian « Jessie » (je n’ai pas pris de version lite) et remis en place Minecraft.

      Tout fonctionne parfaitement ! ;-) (même après update et upgrade, ça reste en version « Jessie »).

      En attendant la suite de la craftbox…

      Salut ;-)

  8. AvatarSkyDrea23

    Est-il possible d’installer une map ou d’installer un plugin ?
    Quand j’essaye de mettre le fichier d’une map sur mon serveur via FileZilla l’accès est refusé.
    Comment faire ?

    1. AvatarSkyDrea23

      Oui mais mon problème c’est que quand je change un fichier la permission est refusée.
      (Je modifie les fichiers via FileZilla)

    2. PaductionPaduction Auteur de l'article

      Comme te le dit ton Raspberry tu n’as pas les droits. Pour ça il faut que tu modifies le propriétaire du fichier ou les droits de l’utilisateur en question. Regarde les commande CHOWN ou CHMOD ;)

  9. Avatarcrips 24

    bonjour
    j’ais fais tout ce ( superbe ) tuto mais quand je veux me connecter je « time out » ce qui m’empêche de me connecter sur le serveur
    de plus quand sa me met time out sa stop le serveur
    (petit extrais des logs):
    [16:22:55 INFO]: Crips24 lost connection: Timed out
    [16:22:55 INFO]: Crips24 left the game
    [16:28:36 INFO]: Stopping server
    [16:28:36 INFO]: Saving players

  10. AvatarTarmor

    j’ai créé ce serveur pour jouer avec mes amis qui sont à l’autre bout de la France,

    Mais malheureusement il n’arrive pas ce Co, alors je me demandais si ce n’était pas un tuto pour faire un serveur local .

    voila en attendant votre réponse.

  11. PaductionPaduction Auteur de l'article

    C’est en premier lieu pour faire un serveur local mais la démarche pour le mettre « en ligne » n’est pas complexe en soi et sera l’occasion de faire un autre article. En gros il suffit de faire un peu de port forwarding sur le routeur / modem pour pointer vers le Raspberry. Cela implique de passer en IP statique ou reconnaissance d’adresse MAC en HDCP.

    1. AvatarThib

      Bonjour,

      Lorsque l’on tape: « sudo java -jar BuildTools.jar –rev latest »
      Le message suivant apparaît :

      BuildTools requires at least 512M of memory to run (1024M recommended), but has only detected 237M.
      This can often occur if you are running a 32-bit system, or one with low RAM.
      Please re-run BuildTools with manually specified memory, e.g: java -Xmx1024M -jar BuildTools.jar

      Nous avons tester différents tuto dont celui-ci et d’autres comme :

      voir le lien
      voir le lien (pour booster les performances du raspberry)

      On commence à se demander si on peut créer un serveur minecraft sur raspberry pi 3 :

      voir le lien

      Nous avons refait les mêmes opérations à chaque fois tout en réinitialisant la carte SD au début.

      Pouvez vous nous aider. Merci.

    2. PaductionPaduction Auteur de l'article

      Hello,

      Oui, aucun problème mais il ne faut plus prendre la version « latest » ou supérieure à 1.13. Elle demande beaucoup trop de ressource au Raspberry pour en faire un serveur stable. Il faut se contenter de la version 1.12.2 maximum qui faut imposer à la commande :
      -> sudo java -jar BuildTools.jar –rev 1.12.2

      Fonctionne parfaitement sur un Raspberry 3 et 3B+
      Bonne continuation ;)

Laisser un commentaire

You have to agree to the comment policy.