Fibre et campagne : Le retour de la vengeance en 4G+

Par  | Le  | 2 Commentaires
High tech

Lancé en février 2013, le Plan France Très Haut débit vise à couvrir l’intégralité du territoire en très haut débit d’ici 2022. J’ai beau faire des offrandes au dieu du byte, rien n’y fait, toujours pas de fibre chez moi… Je ne suis pas le plus à plaindre, j’ai ma propre maison située à la campagne et ma connexion débite du 4Mbits/s soit environ 500 ko/s en téléchargement, c’est peu mais suffisant. Par contre, comme beaucoup de personnes connectées au réseau cuivré, mon upload ne dépasse pas les 88Ko/s ce qui me casse profondément les profiteroles quand je vois (ou voyait disons) que les choses ne bougeaient pas au niveau déploiement de la fibre dans ma région.

Toujours plus ?

Mon but est de vous proposer de plus en plus de contenu vidéo dans les semaines / mois à venir, surtout avec l’arrivé de la Gaming Room qui me permettra d’installer un studio de tournage complet, propre et permanent. L’upload est devenu l’un de mes principaux problèmes dans mon quotidien de geek et encore plus avec ma production de contenu 4K depuis juillet 2015. Pour vous donner un ordre d’idée, étant donnée que je suis limité à 90ko/s (au max), envoyer une vidéo de 4Go (poids moyen ultra optimisé de mes trois dernières vidéos) me prend environ 15 heures quand tout se passe bien… Il n’est absolument pas envisageable de vous proposer des Live pour les mêmes limitations de connexion ascendante évidemment.

Un problème & plusieurs solutions

Le jour où Bouygues a annoncé la sortie d’une nouvelle Box 4G illimitée pour remplacer une connexion cuivrée de faible débit, j’ai cru à ma libération, au miracle, à l’arrivé du Saint Débit… comme je vous en parlais l’an dernier dans cet article. Malheureusement, l’illusion aura été de courte durée juste après que Bouygues fasse sa grosse connasse en limitant la consommation mensuelle à 200 Go, systématiquement. Autant, vous dire qu’avec des synchros en ligne, Netflix, les téléchargement… je faisais péter ce compteur en moins de quatre jours. Résigné et résilié, je me suis retourné vers mon opérateur historique Free (20 ans d’utilisation ma gueule !) en mode Freebox Mini 4K (29€/mois) certes fébrile dans le débit mais toujours fidèle et stable quand on a besoin de lui. C’est déjà mieux que rien.

Nouvel espoir ?

Depuis Mars 2017, Free a annoncé un « vrai » illimité 4G mobile pour les clients Freebox (100Go max pour les autres). Concrètement, ça veut dire que vous pouvez utiliser la 4G plein pot à partir du moment où vous avez une ligne physique Freebox (cuivrée ou fibrée). Sentant venir là encore, le coup de salope à la Bouygues, je ne me suis pas lancé dans l’aventure. J’ai attendu et observé avec espoir…

Ça peut s’arrêter du jour au lendemain, autant en profiter un max

Forcement, bon nombre de clients Free souhaitent faire la même chose que moi, à savoir utiliser une connexion 4G en remplacement de la connexion filaire, voire même l’agréger avec leur connexion cuivrée. La masse attire souvent des problèmes, qui attirent eux même l’attention… Sur pas mal de forum, j’ai vu les clients Free s’organiser, tester, appeler & même installer des antennes 4G sur leur maison pour améliorer leur captation. Au moment où j’écris cet article, je n’ai pas trouvé de personne s’étant fait résilier son abonnement ou plus simplement brider sa connexion 4G. Qu’on soit bien clair, il n’y a rien d’illégal ici mais j’ai toujours peur que Free, tout comme Bouygues à son époque, bride ou pénalise d’une manière ou d’une autre l’utilisateur.

Ça se tente me dit mon oncle

De cet état de faits, me voilà reparti aujourd’hui pour vous expliquer mon passage à la full 4G, car oui, ça fonctionne impeccablement bien les amis. Il se peut que ceci ne dure pas longtemps mais au moment où j’écris cet article, je suis sur un petit nuage geek (le nuage magique de Sangoku très certainement…).  Mais revenons en au commencement. Quand j’ai testé le MiMix2S, je lui ai carré (tout en douceur) ma première puce 4G avec un forfait illimité de Free (j’ai boosté mon offre 0€ à 15€99). Chez moi, le téléphone affichait un débit de 8 Mbits en téléchargement et 5 Mbits en envoi. Je ne vous cache pas que je m’entendais à mieux pour le descendant mais l’envoi quant à lui, pourrait être théoriquement sept fois plus rapide qu’avec ma connexion filaire, c’est déjà un premier pas vers le bonheur.

Equipement

Mon but n’est pas d’utiliser mon téléphone en partage de connexion pour bénéficier d’un bon débit, c’est contre-productif. Je souhaite avoir une installation propre et viable pour l’ensemble de mon réseau (NAS, TV, Ordinateur, Téléphone, Borne, Raspberry, Console…). J’ai donc cherché un modem 4G avec toutes les bandes possibles (et surtout celle de Free) afin d’en capter un max. On peut envisager l’avenir avec plusieurs opérateurs 4G illimitée et donc un probable changement de FAI. Mes recherches m’ont amené sur le Huawei B525S. Quid de la fonctionnalité routeur (que j’ai déjà), je ne me servirai que de la fonction modem, le tout câblé à mon routeur et donc à mon réseau local au grand complet. Les premiers tests locaux sont prometteurs et les antennes du Huawei capte bien mieux le signal de l’antenne Free. Je passe à 20 Mbits symétrique (2.5 Mo par seconde environ) pour un ping de 23. De plus, le signal semble plus stable (amplitude réduite). 

Antenne 4G

J’aurais pu en rester là mais j’ai souhaité aller le plus loin possible dans ma démarche. Le prochain objectif a été de repérer l’antenne 4G Free la plus proche où la plus optimale (pas forcement la plus proche) afin de disposer une double antenne à mon domicile pour avoir la meilleure réception possible. Pour ça, j’ai utilisé ce site : http://reseau.mobile.3g.free.fr/ Ensuite, Google Maps m’a permis de tracer une ligne droite d’un point à un autre. Après être passé en voiture vérifier l’emplacement des deux antennes Free susceptibles de m’intéresser, j’ai tracé les lignes sur Google Maps et estimez que les antennes émettrices se situaient respectivement à quatre et trois kilomètres de chez moi SANS aucun obstacle (montagne, building ou forêt) si je la pose sur mon toit. Ma maison se situe dans les hauteurs du coin, pour le coup, là non plus, je ne suis pas le plus à plaindre…

le réglages des antennes extérieures est délicat, presque au millimètre en fonction de votre position. Prenez le temps de tester sur plusieurs jours pour trouver le meilleur débit et pas forcément la meilleure captation…

Cet équipement m’a coûté 150 euros de plus (antennes + bras en aluminium + rallonge) et un peu de temps pour la placer (rien de bien méchant si vous savez un peu bricoler). Les pièces peuvent se trouver dans l’importe quel magasin de bricolage. Il faut bien prendre le temps de calibrer les antennes en utilisant l’interface moisie datant des années 90 du routeur Huawei pour attraper le meilleur réseau possible. Les premiers tests étaient ma foie, assez décevants : Ping à 165, download à 8Mbits et upload 1Mbits maximum, pourtant mes antennes étaient dirigé en direction de l’antenne Free la plus proche. J’ai mis un petit moment à comprendre et à analyser le problème. Free diffuse sa 4G LTE sur la bande 2600 (mais déploie peu à peu sur la 700 qui n’est pas captée par le routeur). Afin de la capter comme il se doit, il faut réduire l’espacement des antennes à 34 cm précis (au lieu de 96 cm pour une captation plus générale). J’ai réglé et fait un test sans finir proprement l’installation afin de savoir si il y avait un réel gains de performance car dans le cas contraire, j’aurais renvoyé les antennes. Les résultats obtenus sont sans équivoque (pour ma région) : Je pense que je peux améliorer le débit encore mais je prends le temps de tout noter et de tester sur plusieurs jours. Essayez de faire de même.

La fibre

D’après mes calculs, il faudra que j’attende l’an de grâce 2021 pour être fibré par le département (Occitanie) si tout se passe bien. En attendant, il me parait tout à fait satisfaisant de continuer sur la 4G de Xavier, finalement deux fois moins que le débit que je pense avoir avec la fibre pour quasiment le même prix mensuel : 45€ (29€ de Mini Box 4K + 16€ de forfait mobile). Reste à savoir si Free n’imposera pas de limite à ses abonnés, forcement je serais directement touché par ce changement comme je l’ai été pour Bouygues et son bridage soudain de la 4GBox.

L’avantage d’en avoir une grosse

Bref, je profite maintenant d’une connexion un peu plus velu et peut envisager plusieurs choses :

  • Upload d’une vidéo 4K en une heure environ
  • Téléchargement de jeux en deux ou trois heures grand max
  • Réception de Netflix en 4K
  • Diffusion de Live (jeu, diy…) et en 4K si le matériel suit
  • Utilisation de service de Cloud (sauvegarde en ligne, jeux en ligne comme Shadow…)
  • Diffusion de mon NAS en connexion sécurisé (hébergement de sites en dev, diffusion vidéo avec Plex…)
  • Et bien d’autre choses encore…

L’inconvénient qu’elle soit sans fils

Le réseau 4G est sans fils et n’est pas 100% stable. Attention, je ne suis pas en train de vous dire que c’est irrémédiablement instable mais simplement que la qualité du réseau est dépendante de plusieurs facteurs :

  • Les orages (les gros nuages ne sont pas cool)
  • Le trafic (plus il y a de monde sur l’antenne, plus c’est lent, si c’est géré par l’antenne par de problème)
  • La maintenance éventuelle de l’antenne
  • Et c’est tout…

Clairement, au quotidien, ça veut dire que le matin votre débit sera meilleur qu’en fin d’après midi par exemple, c’est vraiment négligeable pour ma part. De plus dans le cas d’un gros orage, je parle du pack premium avec éclair toutes les dix secondes et forte pluie, la stabilité peut être … à la ramasse. Je vous tiens au courant sur l’évolution de la chose et on se retrouve bientôt dans un nouvel article/vidéo. En attendant, je vais regarder Netflix en 4K parce que oui, je peux ;)

Résumé du matériel utilisé :

Tags : 4G, bouygues, connexion, fibre, free, huawei, internet, LTE, routeur,

Commentaires

  1. Nicosan

    Très intéressant comme article ! Et au passage… un petit follow sur Twitch ! Je sais pas si ça fait longtemps que tu es dessus, mais bienvenue dans la Twitch family !

    1. PaductionPaduction Auteur de l'article

      Merci poru ton commentaire ;)
      J’étais inscrit depuis un petit moment mais je ne produisais pas grand chose avec ma connexion pourrie.
      Maintenant que la 4G est là et que les tests sont très concluants, j’espère lancer une émission Live régulière avant la fin de l’année (fin des travaux de la gaming room 2.0).

Laisser un commentaire

Coucou toi,

En postant ton commentaire, essaye d'être le plus sympatique possible dans tes propos et dis au minimum "bonjour" si tu souhaites poser une question ;)

Merci pour ta participation